Expertise immobilière

1. États des lieux locatifs

  • À l’entrée :
    L’expert immobilier analyse et décrit complètement les détails de l’immeuble avec recommandations d’usage et remise d’un rapport soigné, détaillé et illustré. L’état des lieux doit être réalisé par un expert immobilier. Il décrira l’état du bien de manière précise en utilisant un vocabulaire technique d’appréciation des décors.
  • À la sortie :
    Constat des éventuels dégâts imputables au locataire, tenant compte de l’usage normal, de la vétusté et des us et coutumes.
    Valorisation de ces dégâts et établissement d’un procès-verbal d’indemnité compensatoire.

Tout va très vite aujourd’hui, nous faisons le maximum pour répondre à vos attentes rapidement.

E.G.I.A.T. s’engage : des délais raisonnables, un travail soigné, des engagements toujours respectés.

 

2. Expertises techniques du bâtiment

Constat d’humidité, désordres constructifs, analyses de troubles locatifs et d’occupation.

 

3. Réception provisoire

Assistance de l’expert immobilier lors de la réception provisoire de votre construction afin de relever ensemble les manquements et les imperfections de la construction (suivant le cahier des charges).

La réception provisoire implique une acceptation par l’acquéreur de tous les travaux qui ont été réalisés.

Elle consiste donc en une approbation, avec réserves éventuelles de l’acheteur, de la maison ou de l’appartement tels qu’ils sont livrés.

La procédure de réception est scindée en deux phases (la réception provisoire et la réception définitive) et la loi exige qu’un délai d’un an s’écoule entre les deux :

  • La réception provisoire est normalement un constat d’achèvement des travaux mais la plupart des contrats proposés prévoient que par la réception provisoire l’acheteur agrée les travaux. Elle permet également de vérifier si le délai d’exécution des travaux a bien été respecté.
  • La réception définitive constate l’accord définitif de l’acquéreur, ce qui revient à dire qu’elle couvre les vices apparents. Elle fait également courir le délai de la garantie décennale (les vices qui mettent en péril la solidité de l’ouvrage restent couverts pendant dix ans, qu’ils soient apparents ou cachés).

Ces réceptions sont consignées dans des écrits contresignés par le vendeur et l’acheteur. Dans cette convention, il est possible de déroger à ces principes : par exemple en prévoyant que la réception provisoire couvrira les vices apparents et constituera le point de départ de la garantie décennale ou en prévoyant que la réception définitive couvrira les vices cachés véniels. Il est important à cet égard de consulter un juriste, notaire ou avocat.

La réception peut être tacite. Notamment, l’occupation de l’immeuble sans réserves peut être considérée comme valant réception provisoire tacite.

 

4. Évaluation d immeuble

Établissement des valeurs vénales, évaluations de patrimoine, valeurs de succession, expertises fiscales et préalables.

Visite et diagnostic dans le cadre de vos projets d’acquisitions immobilières avec remise d’un rapport détaillé contresigné par un expert immobilier agréé.

L’étude de valeurs prend en considération des paramètres intrinsèques de l’immeuble (valeur des matériaux et de leur mise en œuvre) mais aussi des critères plus subtils tels que l’environnement, les accès aux transports, les points de comparaison de la région ou du secteur concerné.

L’expert immobilier, de par sa connaissance, sa formation et son information permanente du marché immobilier vous accompagnera afin de :

  • Fournir un rapport clair, précis et motivé ;
  • Vous aider à prendre votre décision ;
  • Arbitrer vos choix portant souvent sur des sommes importantes ;
  • Argumenter votre dossier auprès des banques et du vendeur ou de l’acheteur.

 

5. État des lieux avant travaux

Certains travaux peuvent laisser craindre la survenance de désordres ou fissures dans un immeuble ou un secteur comportant plusieurs immeubles (percement d’un tunnel, battage de pieux de fondation, démolition partielle, etc.)

La réalisation d’un état des lieux préalable constitue une sage précaution en offrant la certitude pour les propriétaires concernés d’avoir une « étude exhaustive » de l’état de leur bâtiment avant le début desdits travaux. Les défauts structurels existants (fissures, instabilité d’ouvrage, etc.) sont localisés, photographiés et décrits avec précision.

En cas de survenance d’anomalies ou dégradations ultérieures, il sera alors possible de justifier un préjudice, en comparant l’état de la situation finale par rapport à celui de la situation initiale. Chaque partie étant certaine de ne pas souffrir d’approximations inutiles et souvent problématiques ; ici, les éventuelles revendications pourront être aisément justifiées.